Critique – Chronique du Tueur de Roi

Le Nom du Vent, vous connaissez? Non? Jamais entendu parler de ce livre? Wow… Ne vous inquiétez pas ce n’est pas grave je vais arranger ça. Exceptionnellement aujourd’hui, je vais prendre le parti de faire une critique groupée du tout premier cycle (3 livres à ce jour) de Patrick Rothfuss, Chronique du Tueur de Roi :

  • Première Journée : Le Nom du Vent
  • Deuxième Journée – (en 2 livres) : La Peur du Sage

4ème de couverture du Tome 1 – Le Nom du Vent

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets… Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception… infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Ne vous fiez pas à ce 4ème de couverture un peu… grand public (« On va aller chercher les fans de the Hobbit et de Harry Potter en même temps » qu’ils se sont dit). Notre héros n’est pas magicien… la magie, il vous le dira lui même, c’est souvent du flan ;). Et puis infâme assassin… Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre… Bref un blabla vendeur qu’il faut prendre pour ce qu’il est. Je ne vais même pas mettre les deux autres 4èmes de couverture du même acabit. Si vous voulez les lire, je vous laisse consulter les sites spécialisés. La seule phrase que je trouve à la rigueur en phase avec les livres, vient de la couverture de La peur du Sage, tome 2 : quel est le prix à payer lorsqu’on devient une légende de son vivant ?

Mais qu’est ce que c’est que ces livres ?

Et bien c’est l’histoire de Kote l’aubergiste qui est en fait Kvothe la légende. Kote est terne. Kote se cache et dissimule son passé. Pourquoi ? Et bien après 3 tomes, c’est comme voir une route éclairée par la lune : on aperçoit le relief, mais pas la destination. Mais Kote va nous raconter son histoire, et ce que je peux vous dire à ce stade, c’est que sa vie vaut la peine d’être lue.

Les premières pages du premier tome ne sont pas extrêmement engageantes et donnent un goût un peu fade à nous, pauvres lecteurs. Ne vous laissez pas avoir! Dès que le récit de la vie de Kvothe commence vous ne pourrez plus décrocher. Pour vous donner une idée, j’ai dû lire les 3 livres (~2200 pages) en 2 semaines. L’histoire est prenante, le héros charismatique et on ne voit plus le temps passer. C’est extrêmement bien écrit. Tout est fait pour jouer l’empathie au maximum entre le lecteur et Kvothe… et ça fonctionne à tel point qu’on a du mal à croire que ce sont les premiers romans de l’auteur.

Bon, la perfection n’existe pas, et la Chronique du Tueur de Roi ne fait pas exception à cette règle. Le récit souffre parfois de quelques longueurs ou ralentissements qui m’ont inévitablement fait sauter certains paragraphes ;), comme — par exemple — les (nombreux) passages de flirt entre Kvothe et Denna…

A part ça, c’est du nectar divin pour votre imaginaire.

Ma note :
9.0
/ 10

Je ne peux donc que vous conseiller de vous jeter sur ce cycle sans réfléchir et d’avaler ces pavées goulument. Et comme d’habitude pour les commentaires et/ou une discussion à chaud c’est juste en dessous 🙂buy-from-amazon

5 Comments

  1. Je suis en train de lire la seconde partie de la deuxième journée. Je m’étais promis de ne pas le faire avant que le troisième tome ne sorte en vo…mais j’ai craqué !!! J’en suis à la moitié et j’avoue qu’il y a quelques longueurs qui auraient pu être évitées !!!!
    Crunches Articles récents…Le Livre et l’Epée, Tome 1My Profile

  2. Et dire qu’on attend toujours la troisième journée…
    Je les ai lu en anglais pensant avoir moins à attendre. Tu parles. Il donne l’impression de passer plus de temps à écrire sur son blog qu’à son roman, le « Pat ». On devrait le signaler à David pour cas aigu de procrastination! 😉

Trackbacks for this post

  1. Challenge – Littérature de l’Imaginaire – S2 | Chimerik

Leave a Comment

CommentLuv badge