Critique – Les Ravens, T3 : OmbreMage

Aujourd’hui je vais vous parler du tome 3 des Ravens (ou du dernier tome des chroniques des Ravens selon l’édition). Pour rappel, les Ravens c’est une épopée dans le style fantasy qui relate les aventures d’un groupe de mercenaire pas comme les autres. Et pour cause, il place leur code et leur amitié avant toutes autres choses (même la fin de leur monde).

L’auteur

James Barclay est né en 1965 en Angleterre. Après ses études et même une expérience d’acteur, il a travaillé dans la City jusqu’à ce que le succès de ses romans l’incite à se consacrer à temps plein à l’écriture. De fait, depuis 1998, il s’est imposé comme le plus prometteur des auteurs anglais de Fantasy avec le cycle des Ravens.

L’histoire

La narration débute 5-6 ans après la fin du tome 2. Les Ravens vont encore une fois devoir… sauver le monde ^^ Oui c’est un super leitmotiv. Toutefois l’ennemi ici n’en est pas vraiment un : la fille d’un des membres du groupe provoque des catastrophes naturelles qui risquent de rayer toute vie de Balaia définitivement.

Alors, que vaut ce tome 3 ? Et bien j’ai vraiment eu du mal à m’y mettre car après 100 pages on toujours l’impression d’être dans l’introduction. La reconstitution du groupe des Ravens dispersés à travers le monde prend vraiment trop de place dans le livre. Bon, l’histoire n’est pas mauvaise… L’humour est toujours là, l’action aussi mais ça met du temps à se mettre en place, et parfois c’est vraiment too much.

Et malheureusement ce n’est pas tout, certains passages sont très étranges, voire un peu incohérent. Je ne sais pas du tout s’il faut mettre ça sur un défaut de traduction ou sur du travail bâclé mais par exemple (si quelqu’un le lit et me confirme) au moment où Denser décrypte avec ses aides de Xetesk les écrits Dordovan sur la prophétie, je ne ferais pas de spoil mais ce passage est juste … limite incompréhensible.

Et la fin du livre… J’ai eu envie de jeter cette chose contre un mur car en plus d’être totalement insatisfaisante – après c’est chacun ses gouts – on comprend que ce tome 3 ne sert que d’introduction pour la suite avec un final tout à fait frustrant. Si je ne l’ai pas fait, c’est uniquement parce que ma liseuse est fragile :-P.

Ma note :
5
/ 10

Pour résumé, je dirais qu’il ne se passe pas grand chose dans ce livre qui n’est pas indispensable à votre bibliothèque. Vous pouvez soit vous arrêter au tome 2 qui a une vrai fin, soit vous le lisez parce que sinon vous ne comprendrez rien à la suite (4 tomes suivants).

A bientôt,

Leave a Comment

CommentLuv badge