Critique – Les Derniers Hommes

Il est difficile de nos jours de trouver un livre de science-fiction qui se démarque vraiment  des autres et pourtant je lis énormément.  Alors quand j’en trouve un qui en vaille vraiment la peine je me fais un devoir de le faire connaître.

La première chose à noter c’est l’auteur, Pierre Bordage : un – c’est du moins mon avis – maître de la SF à la française. Outre l’histoire quelle qu’elle soit, le fait que l’auteur soit français à toujours l’avantage d’éviter que le livre ne souffre de problèmes d’adaptations issus d’une quelconque traduction… Cet écrivain contemporain, qui s’est principalement fait connaître à l’aide d’un Space Opéra hors norme qu’on ne présente plus (mais au cas où c’est ici : Les Guerriers du Silence), signe ici une œuvre innovante et intéressante à plus d’un titre.

Il faut préciser que cette histoire a tout d’abord été éditée en une série de six petits livres aux éditions Librio renouant ainsi avec le feuilleton populaire. Mais personnellement j’apprécie beaucoup plus la version reliée en un unique ouvrage dont l’écriture a été spécialement retravaillée afin de permettre une meilleur cohésion de l’histoire. C’est dans ce dernier format que cet œuvre prend tout son intérêt et j’en parlerais donc au singulier dans le reste de cet avis.

Maintenant je vais tenter d’introduire l’histoire en n’en disant le moins possible pour ne pas tout gâcher comme beaucoup d’article le font souvent… Exercice difficile j’en conviens tout à fait, aussi si vous trouviez que j’en dis trop, je vous invite à me le signaler en commentaire : je suis contre le spoil.

L’histoire

L’action se déroule dans un décor post-apocalyptique, un futur proche qui suit de quelque année une troisième guerre mondiale hypothétique. Dans une Europe dévastée, polluée et parfois même radioactive, les quelques ressources existantes sont partagées et acheminées par les derniers survivants de la catastrophe. Ces derniers sont organisés en tribus nomades spécialisées selon leur capacité.

Solman le boiteux, de la tribu des Aquariotes (les chercheurs d’eau) possède un don de clairvoyance qui lui permet de voir la réalité en chacun. Bien que bénéfique cet attribut le confine à l’écart des siens (on sait ce qu’il en est de la nature humaine et des gens différents…). Au travers du périple de sa tribu pour survivre, notre jeune héros devra mûrir et se découvrir car au fil de son aventure un lugubre tableau se profile à l’horizon, une chose qu’il sera le seul à pouvoir empêcher : l’apocalypse finale.

Difficile de m’engager dans une description plus détaillée sans divulguer des éléments clés de l’intrigue. Toutefois il est bon de préciser que le livre commence façon ‘simple aventure dans un monde dévasté‘ mais évolue rapidement vers une composante totalement Sci-Fi qui ne permet pas aux lecteurs de deviner la conclusion du livre avant la fin (comme cela arrive très souvent).

Ce qui également intéressant ici c’est la manière dont l’aventure est contée. Dès les premières pages on ne peut plus décrocher du livre. L’action est rondement mené, sans temps mort ni longueur.

Enfin il faut souligner la façon dont la nature humaine est appréhendée par l’auteur car c’est une particularité récurrente à pratiquement tous ses ouvrages. Pierre bordage, bien que dépeignant les fautes de l’Homme, veut redonner espoir en ce dernier. Certains concepts sont vraiment bien mis en évidence comme l’apprentissage de la sagesse par les erreurs, ou l’amour profond au-delà des apparences. J’aimerais ajouter que la psyché des personnages est magnifiquement développée ce qui nous permet de comprendre mieux tel ou tel choix, réflexion, de leur part.

Ma note :
9
/ 10

Pour résumer, les Derniers Hommes est un très bon livre à lire sans modération avec une histoire prenante qui sort des sentiers battus, et des personnages on ne peut plus attachant.

Trackbacks for this post

  1. Challenge Pour Bookineurs En Couleurs – Ma PAL Noire | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Litterature Jeunesse et Culture. Partagez vos critiques litteraires

Leave a Comment

CommentLuv badge